Gestion des médicaments : les familles sont de véritables hamsters

Gestion des médicaments : les familles sont de véritables hamsters

17.12.2014
  • Gestion des médicaments : les familles sont de véritables hamsters-1

Interrogées par Familles rurales sur la gestion des médicaments à domicile, 413 familles composées pour 40 % d’entre elles d’au moins un malade chronique, se révèlent très conservatrices dans la gestion de leur armoire à pharmacie. Dans 79 à 82 % des cas, elles reconnaissent détenir une crème entamée, une boîte de cachets ou de pilules ouverte, ou encore un flacon de sirop débouché. 6 % gardent même des boîtes de pilules ou cachets intactes. Ces taux atteignent 93 %...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
phiecha Autre 18.12.2014 à 09h55

C'est sûr que le stockage existe, ce n'est pas nouveau. C'est sûr que les gens prennent n'importe quoi sans prendre d'avis, mais je ne saisi pas très bien pourquoi le fait de donner exactement le Lire la suite

Répondre
 
HERVE B Pharmacien 17.12.2014 à 18h24

Un médicament, c'est de la matière grise et du temps de recherche pour le mettre sur le marché. Ce n'est pas une quantité de matière première !
Est-ce qu'on achète un livre au poids du papier ou un Lire la suite

Répondre
 
HERVE B Pharmacien 17.12.2014 à 18h13

Et ces journalistes qui en 2014 parlent encore de "pilules" et de "cachets"!

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 17.12.2014 à 17h42

" Familles rurales " devrait se mêler uniquement de ce qu'ils peuvent faire sur le terrain , l'éducation des patients , à condition que cette structure en ait la compétence et l'autorisation . Merci p Lire la suite

Répondre
 
cf Pharmacien 17.12.2014 à 17h28

Ras le bol de ces enquêtes foireuses. Il n'y aura bientôt plus de pharmacies de proximité... C'est le problème, et pas le déconditionnement des médicaments pour des économies de bouts de Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Sondage

L'obligation vaccinale est-elle une bonne chose ?

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.