Un livre de Martine Gozlan - Récit d’un sacrifice

Un livre de Martine GozlanRécit d’un sacrifice

15.12.2014

Spécialiste du Proche-Orient et du monde arabo-musulman, Martine Gozlan, grand reporter à « Marianne », publie une histoire vraie, peu connue du public, mais dont les enseignements sont multiples et émouvants. C’est celle de Hannah Szenes, très jeune juive hongroise, qui décide, au beau milieu de la Deuxième Guerre mondiale, d’aller en Palestine. Malgré d’immenses difficultés, elle met son dessein à exécution, puis se fait enrôler dans l’armée anglaise pour une mission en Europe centrale.

  • Hannah Szenes entre un monde qui s’écroule et celui qui naît

HANNAH SZENES est une héroïne en Israël, qui vénère sa mémoire, alors qu’elle a une très faible notoriété dans le reste du monde. Martine Gozlan nous propose donc une histoire vraie qui surprendra et bouleversera tous ceux qui n’avaient jamais entendu parler de Hannah et ignoraient qu’elle représente une figure remarquable, et en bien des points, unique du sionisme. Cette narration, puisée aux sources les plus fiables et les plus variées, avec une bibliographie impressionnante, se lit...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
code de deonto

À la Une Nouveau code pour nouvelles missions Abonné

La nouvelle mouture du code de déontologie, à paraître au cours du premier semestre 2019, et dont le « Quotidien du pharmacien » a pu avoir lecture, assouplit substantiellement les règles de la communication et de la publicité à l'officine. Bénéficiant d'une aisance nouvelle, le pharmacien devra néanmoins veiller à axer son message sur la santé publique et ses prestations. Commenter

Partenaires