Abus de la mention NS - Huit pharmaciens sur dix favorables à la pénalisation des médecins

Abus de la mention NSHuit pharmaciens sur dix favorables à la pénalisation des médecins

15.12.2014

Les 246 nouveaux produits qui tomberont dans le domaine public d’ici à fin 2017 suffiront-ils à donner aux génériques l’élan dont ils ont besoin? Et à convaincre les pharmaciens du potentiel d’évolution de ce marché au sein de l’officine à cette date ?

L’AVENIR ne s’annonce pas radieux pour la substitution générique. Les pharmaciens ne sont que 15 % à penser que leur taux de substitution augmentera d’ici à 2017. Et ce dans un périmètre de + 1 à 3 points. Un quart des titulaires en revanche, sont persuadés qu’il n’évoluera pas. Ces pronostics, émanant d’une enquête « Les Échos Études » auprès de près de 400 titulaires*, démontrent que les pharmaciens se projettent difficilement dans l’évolution du générique.

Freiné par le discrédit.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn pour la fermeture des « coffee-shops » à la française

Invitée sur RTL dimanche, la ministre de la Santé Agnès Buzyn insiste sur l'illégalité de la vente de cannabis contenant du THC, quel que soit son taux. Opposée à la légalisation et à la dépénalisation du cannabis, elle se montre... 2

Partenaires