Un QI inférieur à cause de hauts niveaux de phtalates

Un QI inférieur à cause de hauts niveaux de phtalates

Mélanie Maziere
| 11.12.2014
  • Foetus humain de 12 semaines.

Les enfants exposés in utero à des niveaux élevés de phtalates auraient, en moyenne, un quotient intellectuel plus bas. C’est ce que révèle une étude parue mercredi dans la revue scientifique américaine « PLOS ONE », première à établir un lien entre une exposition prénatale aux phtalates et le QI d’enfants. Les chercheurs de l’université de Columbia ont suivi 328 femmes et leurs enfants à New York, dont les revenus sont modestes. Ils ont mesuré, dans leur urine, au 3e trimestre...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires