Prescription en DCI : « une usine à gaz », selon la CSMF

Prescription en DCI : « une usine à gaz », selon la CSMF

11.12.2014
  • Prescription en DCI : « une usine à gaz », selon la CSMF-1

L’obligation de prescrire en DCI à partir du 1er janvier 2015 soulève des réserves chez les médecins. Ce n’est pas tant le principe qu’ils remettent en cause, mais les modalités de sa mise en œuvre. « Il s’agit d’une usine à gaz supplémentaire destinée à entraver la prescription des médecins libéraux », estime ainsi la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF). Pour le syndicat, la certification des logiciels d’aide à la prescription (LAP) a pris du retard et les...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Sénat

Le budget de la Sécu examiné au Sénat

Les sénateurs entament l'examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2019. Ils devront notamment se prononcer sur des amendements relatifs à la transmission des numéros RPPS et à l'encadrement de la... Commenter

Partenaires