Surveillance des apnéiques : fabricants et médecins s’inquiètent pour l’observance

Surveillance des apnéiques : fabricants et médecins s’inquiètent pour l’observance

09.12.2014
  • Surveillance des apnéiques : fabricants et médecins s’inquiètent pour l’observance-1

L’annulation par le Conseil d’État des décrets conditionnant le remboursement du dispositif contre l’apnée du sommeil à son suivi connecté (lequotidiendupharmacien.fr du 1er décembre), met en péril la bonne observance d’un traitement qui concerne 500 000 personnes en France, selon les fabricants et les professionnels de santé.

Pour autant, le Conseil d’État s’est contenté d’estimer que les ministères de la Santé et du Budget n’avaient pas compétence pour émettre des décrets (9...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn : « les pharmaciens sont partie prenante des CPTS »

À l’occasion de ses vœux à la presse, la ministre de la Santé a qualifié 2019 d’année « de débats et de nouvelles mesures ». À l’aune du grand débat national, dont le ministère compte intégrer les conclusions, la concertation sera... Commenter

Partenaires