Rémunération : l’UNPF veut renégocier

Rémunération : l’UNPF veut renégocier

Christophe Micas
| 03.12.2014
  • Rémunération : l’UNPF veut renégocier-1

Malgré la publication de l’arrêté d’approbation de l’avenant introduisant l’honoraire, l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) reste fermement opposée à cette évolution du mode de rémunération. « Comment pourrons-nous être prêts au 1er janvier 2015 ? se demande le syndicat. Les éditeurs auront moins d’un mois pour configurer les logiciels pharmaciens… Est-il raisonnable de prendre le risque de modifier la rémunération des pharmaciens sans avoir connaissance de l...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 14 Commentaires
 
NICOLAS T Pharmacien 04.12.2014 à 02h56

C'est irresponsable de dire des choses pareilles ! Il n'y a aucune précipitation ça fait 3 ans qu'on négocie ! Jusqu'à quand ? ..... ON PEUT ATTENDRE RIEN DU TOUT : LES BAISSES DE PRIX ON COMMENCE ! Lire la suite

Répondre
 
XAVIER R Pharmacien 04.12.2014 à 12h37

Devise de la FSPF : "On a évité le pire".

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 04.12.2014 à 14h57

Oui c'est marrant , on y gagne rien mais certains croient encore que ça va les sauver . D'accord , momentanément , tant que rien ne change trop , on y perd pas tellement non plus ; pour l'avenir Lire la suite

Répondre
 
EDOUARD V Pharmacien 03.12.2014 à 21h40

Tout le monde veut renegocier, même la FSPF...
C'est tellement evident...

Répondre
 
EDOUARD V Pharmacien 03.12.2014 à 21h26

Arrêtons de tergiverser sur une réforme Airbag insuffisante d 'une profession qui va à pleine vitesse dans le mur. En effet, plus de vignette, délais d 'écoulement raccourcis, effondrement des prix, Lire la suite

Répondre
 
CARRE F Industrie Pharmaceutique 04.12.2014 à 09h14

Il était une fois...
dans les années 70-80, la fédé regroupait toutes les pharmacies, petites ou grosses, puis les "grandes pharmacies" ont fait scission...
Maintenant 3 syndicats et une Lire la suite

Répondre
 
cf Pharmacien 03.12.2014 à 19h10

L' avenir de la profession est en jeu à cause de la concurrence entre officinaux sur le non remboursable.Curieusement l'UNPF ne parle pas de ce problème : les faillites ne sont pas dues aux baisses Lire la suite

Répondre
 
florian s Pharmacien 03.12.2014 à 18h45

La FSPF est majoritaire ? Oui, 8000 adhérents, 3000 USPO, 1000 UNPF...Donc 10000 non syndiqué(e)s qui à priori ne s'opposent pas à la nouvelle rémunération, soit 18000 pharmacies qui acceptent Lire la suite

Répondre
 
cf Pharmacien 03.12.2014 à 19h25

10000 non syndiqués qui , résignés, ont compris que leur sort était scellé,quelque soit les réformes, à savoir leur disparition à cause de la dérive commerciale de la profession, ce qui favorise les Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.