Les grands marchés de l’officine - Des rayons créateurs de marge

Les grands marchés de l’officineDes rayons créateurs de marge

David Paitraud
| 24.11.2014

Plusieurs marchés de produits de santé connaissent une belle progression en officine, traduisant une demande croissante mais également une reconnaissance de la profession et de son savoir-faire. Car au-delà de la qualité de l’offre, c’est bien le conseil avisé du pharmacien qui fait la différence et qui contribue à stimuler le chiffre d’affaires et la performance de l’entreprise.

  • légende

LE MARCHÉ des spécialités non remboursables est en berne. En 2013 (source ANSM*), il a représenté moins de 9 % des ventes en valeur et près de 15 % en volume. Les différents domaines couverts par la médication officinale semblent concernés, selon les données Ospharm recueillies sur un panel de 2 853 pharmacies. Ainsi, les marchés de l’antalgie et des troubles digestifs ont régressé respectivement de 0,43 % et de 2,20 % en valeur ; celui de l’ORL connaît le plus...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires