Ventes par correspondance en Allemagne - Les nouveaux déboires de Doc Morris

Ventes par correspondance en AllemagneLes nouveaux déboires de Doc Morris

20.11.2014

Si les pharmacies virtuelles allemandes ont réussi ces dernières années à conquérir près de 10 % du marché des OTC, elles peinent à atteindre la barre du 1 % pour les prescriptions, et voient même leur activité diminuer dans ce secteur. Il est donc vital pour elles d’améliorer leur résultat pour ces médicaments, sur lesquels elles n’ont pas le droit de consentir des remises… ce qui limite leur intérêt pour les acheteurs, contrairement aux OTC.

  • Doc Morris doit faire face à une avalanche de condamnations

PIONNIER des ventes par correspondance, l’Allemand Doc Morris, détenu aujourd’hui par le Suisse Zur Rose, invente régulièrement des systèmes complexes pour tenter de contourner l’interdiction de faire des remises sur les médicaments de prescription, mais se fait condamner chaque fois par les tribunaux, à l’initiative des pharmaciens traditionnels. La semaine dernière, Doc Morris vient de subir deux nouveaux revers juridiques, toujours en raison des remises plus ou moins déguisées sur les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires