Vente de médicaments en GMS : Leclerc ne s’avoue pas vaincu

Vente de médicaments en GMS : Leclerc ne s’avoue pas vaincu

Christophe Micas
| 17.11.2014
  • Vente de médicaments en GMS : Leclerc ne s’avoue pas vaincu-1

Michel-Edouard Leclerc l’affirme, il n’a pas perdu la bataille pour la vente de médicaments en grande surface. Loin de là. Pour parvenir à ses fins, il compte s’engouffrer dans la brèche du commerce en ligne, a-t-il expliqué ce matin sur France Inter. « Nous allons faire un site Internet de vente de médicaments comme l’a été autorisé le site Internet du groupe Lagardère (Doctipharma, NDLR) », indique ainsi Michel-Edouard Leclerc. L’autre solution, prévient-il, « est de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 10 Commentaires
 
Lilian A Administratif 18.11.2014 à 17h27

MEL ce grand monsieur se prend pour qui ? Il ne faudra pas s'étonner si les centre-ville dépérissent !

Répondre
 
phiecha Autre 17.11.2014 à 19h32

La lassitude m'envahit... J'ai 25 ans et j'en ai déjà plein le dos, de voir des c******s pareils avoir leur entrées dans les ministères et influencer le grand public pour obtenir tout ce qu'ils Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 17.11.2014 à 19h31

Arrêtez le char Leclerc ! Pour qu'il rachète une pharmacie , il lui faut passer son diplôme donc 6 ans minimum , ensuite il ne lui faut pas avoir d'autre activité , donc plus d'épicier qui vend des Lire la suite

Répondre
 
khadija s Pharmacien 17.11.2014 à 19h08

Non non, vous faites erreur . Le sieur MEL est philanthrope qui ne poursuit qu'un seul but ; redonner du pouvoir d'achat aux consommateurs . Car il est bien connu que les pharmaciens ne sont que de Lire la suite

Répondre
 
herve f Pharmacien 17.11.2014 à 18h46

L'argument de mel c'est le prix, mais l'etat francais n'a qu'a autoriser les officines a faire de la retro!
mieux l'etat fixe le prix de tous les medicaments! comme pour les livres et revues!

mel Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.