Le Sénat rejette la substitution de médicaments inhalés

Le Sénat rejette la substitution de médicaments inhalés

Mélanie Maziere
| 17.11.2014
  • Le Sénat rejette la substitution de médicaments inhalés-1

Les sénateurs ont rejeté vendredi la possibilité de substitution pour les médicaments inhalés. L’article 43 ter du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2015 avait été approuvé par l’Assemblée nationale en première lecture, sur la base de l’avis positif des experts de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et de la réussite de ces génériques à l’étranger. Le Sénat a choisi d’approuver deux amendements visant à supprimer l’article...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Salaires

Grille des salaires 2019 : le point officinal bloqué à 4,425 euros

Les partenaires sociaux de la branche se sont rencontrés hier, lundi 14 janvier, pour négocier la revalorisation 2019 de la grille des salaires. Aucun terrain d’entente n’a été trouvé. À peine l’accord sur les salaires conclu en... 1

  • À la UneLes pharmaciens britanniques face au Brexit

    Abonné
    écosse

    Les conséquences pour le système de santé d'un « Brexit sans accord » inquiètent les pharmaciens britanniques. À l'approche de la date... Commenter

  • Don d'organeLes vraies raisons de la baisse

    Abonné
    don d'organe

    Pour la première fois depuis 8 ans, le nombre des greffes d'organes réalisées en France a baissé en 2018. De 5 % tout de même, précise... Commenter

  • HumeurDans le Landerneau

    Abonné

    Tout drame historique a son aspect comique et le plus drôle dans l'affaire des gilets jaunes est que le président de la République est allé... Commenter

Partenaires