Cession de pharmacie : l’équipe devra être informée

Cession de pharmacie : l’équipe devra être informée

Mélanie Maziere
| 03.11.2014
  • Cession de pharmacie : l’équipe devra être informée-1

Les salariés ont désormais le droit d’être informés en cas de projet de cession de l’officine. Cette disposition de la loi Hamon du 31 juillet dernier vient d’entrer en application au 1er novembre après parution au « Journal officiel » du 29 octobre. Ce droit d’information préalable concerne tous les salariés d’une entreprise et doit intervenir au moins deux mois avant la cession. À l’officine, le but est notamment que les adjoints puissent, s’ils le souhaitent,...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 10 Commentaires
 
MARIE R Pharmacien 04.11.2014 à 18h00

il y a une régle déontologique d informer l adjoint en cas de vente; le reste c est du pipeau avant ou apres une promesse de vente ; de toute facon le gros pb c est l acquereur solvable

Répondre
 
MARTINE C Pharmacien 03.11.2014 à 22h01

Apres 10 ans dans la meme officine apprendre un mois avant que 2 nouveaux pharmaciens achetent cette officine qui vous etait si chere avec les clients avec qui vous aviez cree de veritables liens et Lire la suite

Répondre
 
ANISSA G Pharmacien 03.11.2014 à 21h00

Tout a fait d accord avec la connerie de plus ! Y a quand plus urgent a traiter me semble t il.
Le jours ou la relation patron salarié sera moins vicieuse dans ce pays, ça ira bien mieux!

Répondre
 
DOMINIQUE S Pharmacien 03.11.2014 à 20h38

Deux mois avant, dans le cas d'une officine, c'est trop tard : il y a belle lurette que la promesse de vente est signée à ce moment là !

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 03.11.2014 à 18h28

Je suis titulaire et je dis D'ACCORD ! Je n'ai jamais supporté en tant qu'adjoint d'être informé la veille du départ (ou presque) du titulaire cédant ! C'est d'un irrespect abominable ! C'est tout Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.