Carnets de guerre de pharmaciens

Carnets de guerre de pharmaciens

Denis Durand de Bousingen
| 30.10.2014

Né en 1885 dans le Cantal, Albert Couderc était pharmacien à Lyon lorsqu’il fut mobilisé en août 1914. Il fit toute la guerre en tant qu’infirmier puis pharmacien dans plusieurs régiments et rédigea au jour le jour des carnets retraçant son épopée. Ses descendants, qui les retrouvèrent en classant des papiers de famille, décidèrent de publier ces témoignages dans un album de souvenirs.

  • Albert Couderc et ses camarades
  • Alain Couderc vers la fin de la guerre
  • La pharmacie de René Brouant
  • René Brouant
  • Livre Jean Prévôt

Après avoir participé aux campagnes de Lorraine, puis servi dans l’Aisne et dans la Somme, Albert Couderc fut capturé en juin 1918 près de Compiègne, lors de la dernière grande offensive allemande. Au lendemain de la guerre, il ouvrit une pharmacie à Aurillac, et la tint jusqu’en 1967, avant de la céder à son fils. L’officine fut ensuite reprise par sa petite fille, laquelle la transféra en 2003 dans un autre quartier de la ville.

« Il est mort en 1976 à 90 ans et je l’ai...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires