Une prédisposition génétique aux convulsions après vaccination ROR

Une prédisposition génétique aux convulsions après vaccination ROR

27.10.2014
  • Une prédisposition génétique aux convulsions après vaccination ROR-1

Des chercheurs danois ont découvert des prédispositions génétiques pouvant expliquer pourquoi certains enfants développent des convulsions fébriles après avoir reçu le vaccin combiné ROR (rougeole, oreillons et rubéole). Dans une étude publiée dimanche par la revue britannique « Nature Genetics », les chercheurs ont montré qu’environ un enfant sur 1 000 présentait des convulsions fébriles à la suite d’un vaccin combiné ROR.

Mais pour Bjarke Feenstra, le principal auteur de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn : « les pharmaciens sont partie prenante des CPTS »

À l’occasion de ses vœux à la presse, la ministre de la Santé a qualifié 2019 d’année « de débats et de nouvelles mesures ». À l’aune du grand débat national, dont le ministère compte intégrer les conclusions, la concertation sera... Commenter

Partenaires