Ordonnances complexes : l’honoraire pris en charge à 100 %

Ordonnances complexes : l’honoraire pris en charge à 100 %

27.10.2014
  • Ordonnances complexes : l’honoraire pris en charge à 100 %-1

Dans le cadre de l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2015, les députés ont adopté une disposition (article 30) permettant l’exonération du ticket modérateur pour les honoraires liés à la dispensation d’une ordonnance dite « complexe », c’est-à-dire de cinq lignes et plus. L’objectif : éviter que la réforme de la rémunération des pharmaciens ne se traduise par la création de dépenses supplémentaires à la charge du patient, l...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 6 Commentaires
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 28.10.2014 à 00h06

Pourquoi faire simple...

Répondre
 
CRISTINA D Pharmacien 30.10.2014 à 19h19

j'aime

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 27.10.2014 à 19h11

Neutralisé est bien le mot juste , du moins tant que les volumes des gammes de prix ne changent pas , rien d'autre à gagner ! Pour une fois on nous parle de l'objectif . Avec ça on risque pas d'avoir Lire la suite

Répondre
 
MARTINE J Pharmacien 27.10.2014 à 17h34

A combien estimez vous vos compétences pharmaceutiques ? L'honoraire du pharmacien vaut bien celui du médecin si on va jusqu'au bout du raisonnement,

Répondre
 
GUILLAUME N Pharmacien 27.10.2014 à 16h33

5 lignes, sans prendre en compte le contexte de l'ordonnance...
ex pour un rhume associé à des maux de gorge, écoulement nasal chez une personne âgée
1) exomuc
2) maxilase
3) rhinofluimucil
4) Lire la suite

Répondre
 
MARIE-HELENE L Pharmacien 27.10.2014 à 18h19

Seule la ligne 4 est remboursée dans votre exemple. Question pertinente cependant même si des produits "anodins" peuvent être source d'interactions et doivent faire l'objet d'une vérification Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Sondage

L'obligation vaccinale est-elle une bonne chose ?

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.