Prison avec sursis et interdiction d’exercer pour un pharmacien fraudeur

Prison avec sursis et interdiction d’exercer pour un pharmacien fraudeur

Jacques Gravier
| 15.10.2014
  • Prison avec sursis et interdiction d’exercer pour un pharmacien fraudeur-1

Une peine de trente mois de prison avec sursis avec une interdiction définitive d’exercer a été prononcée mardi par le tribunal correctionnel de Saint-Étienne à l’encontre d’un pharmacien reconnu coupable d’avoir escroqué l’Assurance-maladie pour plus de 800 000 euros. Le tribunal a aussi condamné ce titulaire de 61 ans, qui exerce dans le centre de Saint-Étienne, à 10 000 euros d’amende et à 2 000 euros au titre des frais de justice.

De 2010 à 2013, son officine était...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires