Prix Prescrire 2014 - Les salles de shoot, pourquoi ça coince en France

Prix Prescrire 2014Les salles de shoot, pourquoi ça coince en France

09.10.2014

Chaque année, la revue « Prescrire » récompense des livres particulièrement utiles aux professionnels de santé ou aux patients. En 2014, le Prix Prescrire a sélectionné cinq ouvrages, dont un livre sur les salles d’injection supervisée, qui expose pourquoi ce concept peine à s’imposer en France.

  • Les salles de shoot, pourquoi ça coince en France - 1

ALORS QUE la création d’une salle de shoot à Paris a été annulée par le Conseil d’état en octobre 2013, il semblerait que le gouvernement envisage de relancer l’idée. En effet, dans un avant-projet de loi, le ministère de la Santé prévoit de mener une expérimentation de « salle de consommation de drogue à moindre risque », pour une durée de six ans. Une proposition qui ne semble pas recueillir l’adhésion de tous les Français. Pour mieux analyser la situation de la France, Pierre Chappard...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires