Au lendemain de la journée sans pharmacien - Le gouvernement cherche un accord avec l’officine

Au lendemain de la journée sans pharmacienLe gouvernement cherche un accord avec l’officine

06.10.2014

Dans la foulée de la journée de mobilisation du 30 septembre, les syndicats et l’Ordre des pharmaciens ont été reçus à Bercy. L’occasion de passer au crible les propositions des uns et des autres. Si le monopole et les règles d’installation pourraient être épargnés, les modalités de détention du capital sont susceptibles d’évoluer. Rien n’est encore tranché et une nouvelle rencontre doit avoir lieu demain, mardi.

  • Bercy ne pourra ignorer la colère des pharmaciens

PERSONNE n’aurait pu le prédire. Mais mardi 30 septembre, quelque chose a changé. La profession, peu habituée à manifester de la sorte son mécontentement, a su s’unir autour d’une seule et même cause, sauver le modèle officinal français (voir notre série de reportages en pages 4 à 7). Partout en France, titulaires, adjoints, préparateurs, étudiants, syndicalistes, ordinaux, enseignants, ont défilé main dans la main pour défendre ce modèle établi avant tout pour protéger les patients,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires