Réformes : l’UNPF maintient la pression

Réformes : l’UNPF maintient la pression

03.10.2014
  • Jean-Luc Fournival, président de l'UNPF

Malgré les propos rassurants des ministres de l’Économie et de la Santé sur le maillage des officines, l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) dit rester mobilisée. En effet, souligne le syndicat présidé par Jean-Luc Fournival, rien n’a été tranché concernant le monopole, l’ouverture du capital et la vente en ligne, lors de la réunion qui s’est tenue à Bercy le 1er octobre. « L’UNPF restera très ferme dans les négociations avec les ministres et appelle les pharmaciens à ne pas relâcher la pression car la bataille risque d’être longue », affirme l’organisation qui envisage d’ores et déjà des actions plus fortes si aucune avancée concrète n’est réalisée. Quoi qu’il en soit, pour l’UNPF, « avant toute modification de l’exercice officinal, l’évolution de notre rémunération doit rester une priorité ». Selon elle, la nouvelle contribution demandée au médicament dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2015 montre bien que le modèle de l’honoraire à la boîte, qui lie la rémunération au volume, est « inapproprié, contre-productif et délétère pour l’économie de l’officine ». « Seule, la mise en place d’un honoraire à l’ordonnance permettra de faire face à l’ensemble des mesures d’économies prises par le gouvernement », affirme l’UNPF.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires