Isabelle Adenot défend la profession dans « le Monde »

Isabelle Adenot défend la profession dans « le Monde »

Charlotte Demarti
| 30.09.2014
  • Isabelle Adenot défend la profession dans « le Monde » - 1

Dans une tribune publiée aujourd’hui par Le Monde, Isabelle Adenot, présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, expose l’avis de la profession sur certains points cruciaux du projet de réforme. Concernant l’ouverture du monopole, « les pharmaciens ne comprennent pas une réforme qui viserait à vendre les médicaments en supermarché, lieu de consumérisme, alors que tous les efforts parallèles vont dans le sens inverse », précise la présidente de l’Ordre. Elle insiste sur l’importance de l’indépendance des pharmaciens, qui serait forcément réduite avec une réforme qui ouvrirait le capital des pharmacies à des groupes d’investisseurs internationaux. La présidente avertit également de la conséquence dramatique qu’aurait l’ouverture du capital sur le maillage territorial, « puisque de toute évidence des chaînes ne choisiraient que les lieux les plus rentables ».

Enfin, Isabelle Adenot signale que les Français sont très attachés au mode de fonctionnement de la pharmacie d’aujourd’hui : ils sont contre la réforme, contre la vente de médicaments en grande surface, contre l’ouverture du capital des officines. En conclusion, la présidente de l’Ordre s’interroge : pourquoi vouloir changer un système qui marche ? : « Les comparaisons européennes montrent que la pharmacie française est performante, y compris du point de vue des prix des médicaments non remboursables. La France a mis au point un modèle pharmaceutique fonctionnel, évolutif et doté d’une bonne capacité de réponse aux défis de son temps et qui fait barrage aux médicaments falsifiés. Ceux qui briseraient une construction patiemment mise au point, adaptée aux réalités du pays, sécurisante pour les Français et efficace économiquement, joueraient aux apprentis sorciers. »

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

Cet article fait partie du dossier Mobilisation des pharmaciens

Commentez 1 Commentaire
 
cf Pharmacien 02.10.2014 à 10h24

I.Adenot ne doit pas avoir de bonne lunettes : le supermarché est il seul un "lieu de consumérisme", : on a accepté sans broncher, la liberté des prix sur le médicament, l'exposition devant le Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.