Certains produits pourraient perdre leur statut de médicament

Certains produits pourraient perdre leur statut de médicament

26.09.2014
  • MARISOL TOURAINEMINISTRE DE LA SANTEDECEMBRE 2013PORTRAIT RDV INTERVIEW

Certains produits ayant aujourd’hui le statut de médicaments pourraient le perdre et ainsi être vendus en dehors des pharmacies, a indiqué la ministre de la Santé, Marisol Touraine, sur la radio RMC. Rappelant qu’elle n’est pas favorable à la vente de médicaments dans les grandes surfaces, parce qu’il « ne faut pas banaliser les médicaments », elle s’interroge cependant sur le statut de médicaments de certains produits frontières. « Que l’on regarde s’il y a des produits qui ont besoin encore aujourd’hui d’être appelés médicaments, je crois que c’est utile », a-t-elle notamment déclaré, prenant l’exemple du dentifrice Fluocaril qui a aujourd’hui le statut de médicament. « Est-ce qu’il est nécessaire que le Fluocaril soit vendu uniquement en pharmacie ? Je pense que non », affirme-t-elle, citant également les pastilles Valda. Selon elle, « il faut que l’on aille vers un nettoyage de la liste des médicaments ». La discussion engagée avec Bercy, notamment sur ce point, n’est pas terminée.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 20 Commentaires
 
NICOLAS T Pharmacien 29.09.2014 à 06h40

On va VRAIMENT FINIR PAR SE FACHER ! ATTENTION !

Répondre
 
hervé s Pharmacien 27.09.2014 à 09h25

Ok vous allez garder votre monopole, mais on va vous le vider de tous les produits non listés. Ces remèdes sans prescription obligatoire vont arriver en grandes surfaces et on va pouvoir les Lire la suite

Répondre
 
michel f Pharmacien 26.09.2014 à 23h15

Est-ce qu’il est nécessaire que nous ayions une ministre de la Santé qui ne soit pas issue du corps médical  ? Je pense que non.

Répondre
 
Sophie C Industrie Pharmaceutique 26.09.2014 à 23h00

C'est sur, que lorsque quelque chose vous embête, il suffit de changer son nom, ensuite tout devient plus facile.

Répondre
 
sebastien t Pharmacien 26.09.2014 à 19h29

Ça va coûter cher à la société s'il faut revoir le code de la santé !!!! Et nous, on peut retourner à la fac...

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.