Nouvelle rémunération : 65 % des pharmaciens sceptiques

Nouvelle rémunération : 65 % des pharmaciens sceptiques

Christophe Micas
| 24.09.2014
  • Nouvelle rémunération : 65 % des pharmaciens sceptiques - 1

Tandis que l’économie de l’officine traverse une crise importante, près de 65 % des pharmaciens estiment que la nouvelle rémunération ne sera pas de nature à améliorer la situation. C’est ce que révèle une enquête*, réalisée par la société Call Medi Call pour « le Quotidien du pharmacien » et dévoilée aujourd’hui à l’occasion de la 15e Journée de l’économie de l’officine. Le nouveau mode de rémunération, issu de l’accord signé entre l’assurance-maladie et la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), comprend la mise en place d’un honoraire d’1 euro à la boîte et d’un autre de 50 centimes pour les ordonnances complexes. Mais ce dispositif n’a visiblement pas réussi à convaincre les pharmaciens : seulement 21,8 % d’entre eux jugent qu’il est de nature à améliorer l’économie de l’officine et 13,3 % ne se prononcent pas. Par ailleurs, 63,6 % des pharmaciens interrogés ne croient pas que la rémunération à l’honoraire permettra de valoriser l’acte pharmaceutique. Enfin, 58,1 % estiment qu’elle ne sera pas non plus susceptible de limiter l’impact d’éventuelles baisses de prix sur le médicament.

*Enquête réalisée du 25 août au 3 septembre 2014 auprès de 1 066 pharmaciens.
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires