Le pouvoir à mi-mandat - Un plaidoyer pro domo

Le pouvoir à mi-mandatUn plaidoyer pro domo

22.09.2014

Avec le recul, on peut se demander à quoi a servi la séquence du vote de confiance au gouvernement de l’Assemblée, assorti d’une conférence de presse du président de la République : ni l’un ni l’autre n’ont apporté d’élément dynamique à la politique économique et sociale du gouvernement. L’opposition interne qui se manifeste au sein du PS ne fait que croître et le chef de l’État a fermé plusieurs portes ouvertes sur les réformes, par exemple une baisse des charges sociales qui aurait été compensée par une hausse sensible de la TVA.

  • Un homme meurtri par son échec

Les 350 journalistes présents ont grandement aidé M. Hollande à poursuivre son long soliloque en s’abstenant de lui poser des questions vraiment intéressantes. Ils semblaient n’avoir d’intérêt que pour le retour de Nicolas Sarkozy en politique et pour la candidature du chef de l’État en 2017. Bien entendu, le président n’a rien à dire sur les candidats de la droite et encore moins sur son propre avenir, affreusement bouché et qui ne pourra s’éclaircir que si « cette ligne que j’ai tracée ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires