Il rachète l’officine de son village natal - Le retour aux sources de l’enfant du pays

Il rachète l’officine de son village natalLe retour aux sources de l’enfant du pays

15.09.2014

Connaissez-vous la parabole du fils « prodigue » ? En rachetant l’officine de son village natal, l’audois Laurent Bonnaud, l’a remise au goût du jour. Et dans le même temps a réalisé son rêve de jeunesse.

  • légende
  • légende

LES GENS de son village pensaient que le petit qui courrait dans les ruelles baignées de soleil de ce bourg du Sud, s’était définitivement perdu dans une grande ville riche de jeunes gens importants… Or le voilà revenu dans sa terre natale à la tête de la pharmacie du pays. Laurent Bonnaud, né à Saissac (Aude) en 1974, a racheté la pharmacie de son enfance.

Alors qu’il poursuivait ses études à la faculté de pharmacie de Toulouse, ce fils de gendarme, n’avait pas vraiment échafaudé...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires