Le projet qui veut casser l’officine

Le projet qui veut casser l’officine

15.09.2014

Une version du projet de loi sur la croissance et le pouvoir d’achat circule actuellement*. Fuite organisée ? Ballon d’essai ? Version définitive pour préparer les esprits ? Difficile de répondre à ces questions. Une chose est sûre, le projet irrite les pharmaciens. En effet, il ne prévoit pas moins que de remettre en cause le monopole de dispensation et d’ouvrir le capital des officines.

CE N’EST PAS la première fois que le monopole de dispensation des pharmaciens est remis en cause. Mais aujourd’hui, l’attaque ne provient pas d’un énième rapport, mais d’un projet de loi. Plus précisément, il s’agit d’un avant-projet révélé la semaine dernière dans la presse. Tout n’est pas encore tranché et des arbitrages sont encore attendus. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a ainsi récemment déclaré qu’elle devait encore discuter du sujet avec le ministre de l’Économie,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
amazon

Pharmacies de proximité ou Amazon : l'heure des choix

Les pharmacies de proximité risquent de disparaître. C'est ce qui ressort des premiers « amphis de l'officine » organisés ce matin par la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Le gouvernement va devoir... 8

  • À la UneIndus : bientôt la fin d’une injustice ?

    Abonné
    montage

    Les actions de récupération d’indus par l’assurance-maladie sont une véritable plaie pour l’économie officinale. Elles suscitent, de plus,... Commenter

  • PerfusionLa peluche qui rassure

    Abonné
    peluche

    C'est l'histoire d'une petite fille qui avait peur des piqûres… et qui malheureusement en avait besoin régulièrement. À l'âge de 7 ans,... Commenter

  • HumeurBac : l'effroi

    Abonné

    J'ai souvent pensé que, si j'avais à repasser le baccalauréat, j'échouerais. J'en veux pour preuve les sujets de philosophie de lundi... Commenter

Partenaires