La France s’engage en Irak - Général Hollande

La France s’engage en IrakGénéral Hollande

15.09.2014

Vendredi, tôt le matin, François Hollande était à Bagdad, où il a affirmé avec vigueur l’engagement de la France aux côtés du nouveau gouvernement irakien, dirigé par Haïdar al-Abadi et composé de diverses tendances religieuses et ethniques. Cette visite, forcément périlleuse, représente un acte politique majeur qui, d’ailleurs, a été aussitôt critiqué par Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) et par Dominique de Villepin, l’homme qui a empêché la France de participer à la coalition formée par les États-Unis contre Saddam Hussein en 2003.

  • François Hollande à Bagdad avec le président irakien, Fouad Massoum

Dominique de Villepin, qui, contre toute attente, soutient la candidature de Nicolas Sarkozy, continue d’exploiter son fonds de commerce, l’anti-américanisme, qui lui valut son moment de gloire il y onze ans aux Nations unies. Mais la crise irakienne d’aujourd’hui n’a rien à voir avec celle de 2003. L’État islamique (EI) a lui-même désigné ses ennemis, et la France en fait partie. En France, comme dans le reste de l’Europe, il recrute des djihadistes, capables de combattre en Irak et en...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Impots

À la Une Fiscalité : ce qui vous attend en 2018 Abonné

Hausse de la CSG, fin du RSI, baisse du taux de l’impôt sur les sociétés, rabotage du CICE ou encore programmation de l’imposition à la source… Entre promesses de campagne du candidat Macron et mesures prévues par l'ancien gouvernement, l’année 2018 augure quelques bouleversements dans la fiscalité des titulaires. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.