Dispensation à l’unité : lancement imminent de l’expérimentation

Dispensation à l’unité : lancement imminent de l’expérimentation

12.09.2014
  • Dispensation à l’unité : lancement imminent de l’expérimentation - 1

La ministre de la Santé a indiqué ce matin que le décret permettant l’expérimentation de la dispensation à l’unité d’antibiotiques (une vingtaine) devrait être publié dans les prochains jours. L’annonce a été faite dans l’officine parisienne de la présidente de l’Ordre des pharmaciens, Isabelle Adenot. « C’est symbolique que la présidente de l’Ordre des pharmaciens s’engage », s’est félicitée Marisol Touraine, y voyant le signe que « la profession est prête à jouer le jeu, en tout cas majoritairement ». Plus d’une centaine de pharmacies se sont portées candidates pour cette expérimentation menée dans quatre régions (Ile-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Lorraine et Limousin) et qui durera un an. Celles-ci percevront jusqu’à 1 500 euros par an pour les « expérimentatrices », qui délivreront réellement à l’unité, et jusqu’à 300 euros pour les « témoins ».

Avec AFP
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires