Catherine Lemorton contre la fin du monopole

Catherine Lemorton contre la fin du monopole

11.09.2014
  • CATHERINE LEMORTON,PRESIDENTE DE LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES DE L' ASSEMBLEE NATIONALE

Après la ministre de la Santé, c’est au tour de la présidente de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale et députée de la Haute-Garonne, Catherine Lemorton, de se déclarer défavorable au projet de remise en cause du monopole officinal. « Traiter les médicaments uniquement sous le prisme de l’économie est une erreur, car ce n’est pas un produit de consommation courante comme les autres, souligne-t-elle. Une telle mesure, si elle devait être adoptée, mettrait à mal toute la politique menée consistant à ce que les Français(es) consomment moins de médicaments, mais mieux. » Et d’ajouter que ce n’est certainement pas les grandes surfaces qui permettront d’atteindre cet objectif. Pour Catherine Lemorton, l’autre conséquence grave d’une telle mesure serait de créer des déserts pharmaceutiques, « alors que nos concitoyens(nes) connaissent bien le rôle de leur pharmacie de proximité, porte d’entrée facile dans le système de santé et de soins ».

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires