Carmat, deuxième essai

Carmat, deuxième essai

Charlotte Demarti
| 05.09.2014
  • Carmat, deuxième essai - 1

Un deuxième cœur artificiel Carmat a été implanté sur un patient à l’hôpital de Nantes il y a quelques semaines, huit mois après une première implantation réalisée à Paris. « Tout se serait très bien passé, mais on ne sait rien du patient », relève « Libération » sur son site Internet, qui fait état de cette nouvelle intervention réalisée dans la plus grande discrétion. Interrogé par l’AFP, le CHU de Nantes s’est refusé à tout commentaire, renvoyant sur le fabricant et concepteur du cœur, la société française Carmat. Cette dernière reste tout aussi discrète : « il n’y aura aucune déclaration de Carmat », a indiqué une porte-parole de l’entreprise. L’opération a été menée par l’équipe du Pr Daniel Duveau, l’un des chirurgiens seniors qui était aux côtés du Pr Christian Latrémouille lors de la première implantation d’un cœur artificiel Carmat, à l’hôpital Georges-Pompidou (Paris) le 18 décembre 2013.

Pour rappel, le premier malade, âgé de 76 ans, Claude Dany, souffrait d’une grave insuffisance cardiaque. Il est mort 75 jours après la pose de la bioprothèse. Même si une défaillance technique de l’appareil avait alors été évoquée pour expliquer ce décès, le résultat de l’essai est apparu probant aux yeux de la société, qui avait retenu comme critère de succès de l’opération une « survie à 30 jours ». Après sa mort le 2 mars 2013, la société Carmat avait précisé qu’elle maintenait son programme d’essais comprenant quatre patients au pronostic vital engagé à brève échéance. Le 16 juillet 2013, Carmat avait été autorisée à reprendre les essais.

Avec AFP
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.