Génériques : la forme et la couleur, gages de confiance

Génériques : la forme et la couleur, gages de confiance

Mélanie Maziere
| 16.07.2014
  • medicament comprime cachet gellule

L’aspect du médicament générique doit être le plus proche possible de celui du princeps. Car, selon une étude américaine publiée dans « Annals of Internal Medecine », 66 % des patients arrêtent leur traitement lorsque la forme du générique diffère de celle du princeps, et 34 % font de même lorsque la couleur n’est pas la même. Cette étude a porté sur 11 513 patients sortis de l’hôpital entre 2006 et 2011 après un infarctus du myocarde. Pour les auteurs de l’étude, le changement de l’aspect du traitement induit une perte de confiance dans son efficacité. De plus, une telle modification peut causer des confusions ou des erreurs dans la prise du médicament.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires