Monopole : Isabelle Adenot écrit aux pharmaciens

Monopole : Isabelle Adenot écrit aux pharmaciens

Didier Doukhan
| 11.07.2014
  • ISABELLE ADENOT, PRÉSIDENTE DU CONSEIL NATIONAL DE L'ORDRE DES PHARMACIENS (CNOP)

La présidente de l’Ordre national des pharmaciens n’a pas tardé à réagir aux discours du ministre de l’Économie, Arnaud Montebourg, parti en guerre contre les monopoles. Le jour même où celui-ci présentait la feuille de route de son ministère pour le redressement économique de la France, Isabelle Adenot a adressé un courrier à chacun de ses confrères pharmaciens. Fustigeant l’argumentaire du ministre contre les monopoles, la présidente de l’Ordre y rappelle que « c’est oublier un peu rapidement que les fondements mêmes des monopoles, instaurés par le législateur, constituent des devoirs à la charge des professionnels. Les règles des professions réglementées ne sont évidemment pas là pour protéger les professionnels mais au contraire élaborées en faveur de l’usager et de l’intérêt général de la société ».

Quant à l’argument du pouvoir d’achat, il ne tient pas, souligne Isabelle Adenot : « En matière de médicaments non remboursés, les pharmacies françaises sont parmi les moins chères d’Europe, ce qui veut dire que les pharmaciens sont respectueux du pouvoir d’achat des Français ».

Enfin, conclut la présidente de l’institution ordinale, « l’Ordre n’acceptera pas de voir brocarder la profession. Il en défendra pied à pied l’honneur si elle était injustement stigmatisée. Dans les mois qui s’annoncent, notre vigilance n’aura d’égale que notre détermination à combattre les idées reçues et faire droit à ce qui n’est autre que les missions de service public des pharmaciens ».

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 15 Commentaires
 
Dr Gnon Pharmacien 14.07.2014 à 15h10

Le monopole n'est normalement pas en danger, c'est pour cela que l'Ordre tient à s'en assurer. C'est en plein dans ses missions ! On a plus l'habitude de le voir s'intéresser aux pharmaciens, donc Lire la suite

Répondre
 
NICOLAS T Pharmacien 12.07.2014 à 16h05

Chers confrères, ce n'est pas le moment de régler vos comptes avec l'Ordre. Nous avons besoin de tout le monde dans cette bataille. Unissez-vous et syndiquez vous, bon sang ! Si les syndicats, seuls Lire la suite

Répondre
 
CHRISTOPHE E Pharmacien 31.07.2014 à 09h44

L'union est le fondement de tout mouvement contestataire et c'est ce qui nous fait défaut...

Répondre
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 12.07.2014 à 10h28

Je suis ravi de voir que le Conseil de l'Ordre n'a pas oublié que sa mission est double : non seulement veiller à ce que les pharmaciens respectent le code de déontologie (en sanctionnant si besoin), Lire la suite

Répondre
 
ARNAUD A Pharmacien 11.07.2014 à 18h12

Si l'Ordre n'avait pas pleuré il y a quelques années, qu'il y avait une pénurie de pharmacien et qu il fallait augmenter le numérus clausus, on n'aurait pas aujourd'hui 3000 pharmaciens en recherche Lire la suite

Répondre
 
SÉBASTIEN L Pharmacien 11.07.2014 à 16h55

La SNCF est dans la rue pour une prime de vacances de 30€... A quand une vraie action de défense de la part de la profession ? Les pharmaciens dans la rue ? Une fermeture nationale sur 1 journée ? Un Lire la suite

Répondre
 
JEAN-CLAUDE R Pharmacien 12.07.2014 à 12h06

Au-delà de cette nouvelle mesure, il faut bien comprendre que les hauts fonctionnaires et ministres sont jaloux des professions libérales au sens large et ces gens là veulent niveler par le bas en Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.