Temps partiel : en bonne voie pour un accord

Temps partiel : en bonne voie pour un accord

Mélanie Maziere
| 10.07.2014
  • Temps partiel : en bonne voie pour un accord - 1

Après un blocage de plusieurs mois entre syndicats d’employés et d’employeurs, il semble que la branche pharmacie soit en passe de conclure un accord sur le temps partiel. Ce nouvel accord, évoqué en commission mixte paritaire du 3 juillet, reprend finalement les termes du précédent, qui avait été signé en décembre 2013, puis invalidé par la CGT et Force Ouvrière en janvier. Il prévoit une durée minimale de travail à l’embauche de 16 heures par semaine (et 5 heures pour le personnel d’entretien, au lieu des 24 heures minimum inscrites dans la loi), une majoration de 15 % des heures complémentaires dans la limite de 10 % du temps contractuel, et la possibilité de conclure avec les salariés jusqu’à cinq avenants par an pour compléments d’heures, dans la limite de huit semaines par avenant. La loi de la sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013 devait s’appliquer initialement au 1er janvier 2014, sauf accords de branches signés avant la date de mise en œuvre. Mais la pharmacie n’est pas la seule branche à ne pas avoir réussi à passer un accord dans les temps. C’est pourquoi le ministère du Travail a reporté l’application de la loi de sécurisation de l’emploi au 1er juillet 2014. Dans l’attente de la signature du nouvel accord, les dispositions de la loi de sécurisation de l’emploi sont applicables à la branche officine, notamment la durée minimale de 24 heures par semaine pour toute nouvelle embauche.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.