Nouvelle attaque contre le monopole

Nouvelle attaque contre le monopole

27.06.2014
  • Nouvelle attaque contre le monopole - 1

Le monopole de dispensation des pharmacies est en danger, affirme l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). Dans un communiqué, le syndicat assure avoir eu confirmation que la nouvelle loi « consommation » envisagée par le gouvernement pourrait mettre fin au monopole pour tous les médicaments en accès libre, mais aussi pour d’autres qualifiés de produits frontière. « Permettre à la grande distribution de vendre des médicaments ne peut qu’encourager une hausse de la consommation et du mésusage, alors même que Marisol Touraine, à plusieurs reprises, s’est élevée contre ce danger en réaffirmant fermement le monopole officinal », rappelle son président, Gilles Bonnefond. Face à cette menace, l’USPO « lance un appel immédiat à la mobilisation de tous les pharmaciens, à l’ensemble des organisations professionnelles, aux étudiants et aux patients pour empêcher que ce projet de loi consommation détricote une fois de plus le Code de la santé publique ».

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Salaires

Grille des salaires 2019 : le point officinal bloqué à 4,425 euros

Les partenaires sociaux de la branche se sont rencontrés hier, lundi 14 janvier, pour négocier la revalorisation 2019 de la grille des salaires. Aucun terrain d’entente n’a été trouvé. À peine l’accord sur les salaires conclu en... 1

  • À la UneLes pharmaciens britanniques face au Brexit

    Abonné
    écosse

    Les conséquences pour le système de santé d'un « Brexit sans accord » inquiètent les pharmaciens britanniques. À l'approche de la date... Commenter

  • Don d'organeLes vraies raisons de la baisse

    Abonné
    don d'organe

    Pour la première fois depuis 8 ans, le nombre des greffes d'organes réalisées en France a baissé en 2018. De 5 % tout de même, précise... Commenter

  • HumeurDans le Landerneau

    Abonné

    Tout drame historique a son aspect comique et le plus drôle dans l'affaire des gilets jaunes est que le président de la République est allé... Commenter

Partenaires