Un arrêté pourrait pousser l’université privée Pessoa à fermer

Un arrêté pourrait pousser l’université privée Pessoa à fermer

24.06.2014
  • Un arrêté pourrait pousser l’université privée Pessoa à fermer - 1

L’université privée Pessoa, rebaptisée le CLESI (centre libre d’enseignement supérieur international), devra fermer ses portes ou se mettre en conformité avec la nouvelle loi. En effet, un arrêté fixant les modalités d’agrément des formations médicales et paramédicales de l’enseignement supérieur privé a été publié au « Journal officiel » du samedi 21 juin. Le texte détaille le contenu du dossier pédagogique à déposer auprès du recteur d’académie et rappelle l’obligation de signer des conventions avec un établissement de santé et une université. Les formations déjà déclarées « irrégulièrement », comme c’est le cas du CLESI, disposent d’un délai de 6 mois pour se mettre en conformité avec ce texte. Pour rappel, l’université portugaise Fernando Pessoa a ouvert en septembre 2012 à Toulon et Béziers, des cursus de pharmacie, d’odontologie ou kinésithérapie, contournant le numerus clausus en délivrant un diplôme portugais qui était théoriquement valable dans l’Union européenne.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 23

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.