Réforme de l’honoraire : des incidences sur la valeur des fonds, selon l’UNPF

Réforme de l’honoraire : des incidences sur la valeur des fonds, selon l’UNPF

Christophe Micas
| 18.06.2014
  • Réforme de l’honoraire : des incidences sur la valeur des fonds, selon l’UNPF - 1

L’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) affirme que l’introduction d’un honoraire d’un euro à la boîte aura des incidences importantes sur le statut de commerçant et la valeur des fonds. En effet, jusqu’à présent, en exerçant une activité commerciale, les pharmaciens bénéficiaient du statut protecteur des baux commerciaux et des règles relatives aux fonds de commerce, explique le syndicat : « Cela leur assurait une stabilité quant à leur implantation ainsi qu’un financement et une transmission plus aisée de leur officine ». Or, selon l’UNPF, « l’introduction d’un honoraire à la boîte change la donne et risque de remettre en cause ce statut de commerçant ». Mais aura aussi pour conséquences l’effondrement du prix des fonds, la valeur des fonds étant calculée à partir du chiffre d’affaires. Dans ces conditions, l’UNPF réitère sa demande d’ouverture de nouvelles négociations, « d’autant que les nombreuses pétitions envoyées par les pharmaciens montrent le rejet massif de cette réforme par la profession ».

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 12 Commentaires
 
FRÉDÉRIC M Pharmacien 21.06.2014 à 11h54

Faut bien lire : profession libérale ou commerçant. Si on devient libéral, donc plus d'inscription au registre du commerce, donc plus de bail commercial mais bail professionnel. Eh oui! Vous en Lire la suite

Répondre
 
sylvie r Pharmacien 19.06.2014 à 20h33

Si nous ne sommes plus considérés comme commerçants, nous faisons péricliter le RSI qui perd nos cotisations et nous devenons des assurés de la CPAM comme les médecins ?

Répondre
 
EDOUARD V Pharmacien 19.06.2014 à 19h26

De toutes façons la valeur des fonds est déja en train de s 'effondrer puisque la demande baisse ...

Répondre
 
Serge R Pharmacien 18.06.2014 à 22h52

Je pensais l'UNPF un peu plus sérieuse dans ses déclarations. Un CA ne veut rien dire. La valeur d'un fonds s'estime uniquement en fonction de sa rentabilité et il faut être fou pour se baser sur Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 18.06.2014 à 18h32

Le vrai indicateur est l'EBE (excédent brut d'exploitation). Tout ce qui peut faire baisser l'EBE, même la réalisation de la réforme, fera baisser les prix. Y compris le travail supplémentaire, les Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.