L’Ordre attaque 1001Pharmacies.com

L’Ordre attaque 1001Pharmacies.com

Christophe Micas
| 18.06.2014
  • L’Ordre attaque 1001Pharmacies.com - 1

L’Ordre national des pharmaciens vient d’assigner en référé 1001Pharmacies.com, « pour tenter de faire requalifier son nouveau service de livraison de médicaments, en vente illégale de médicaments sur internet », indique la plateforme de vente en ligne de produits de santé. Pour ses co-fondateurs, Cédric O’Neill et Sabine Safi, tout a été fait pour verrouiller et restreindre à maxima les possibilités qu’offre ce nouveau canal de distribution, notamment en empêchant les pharmacies partenaires de vendre le moindre médicament sur 1001pharmacies.com. En effet, la règle est claire, un site de vente en ligne de médicaments doit être obligatoirement adossé à une officine de « pierres et de mortier ». Les regroupements d’officines sur Internet sont donc interdits en ce qui concerne le commerce de spécialités. Or, souligne les responsables de 1001Pharmacies, très peu de pharmacies ont les moyens de développer leur propre site web. « Par peur de voir le monopole des pharmaciens remis en cause à termes, les instances françaises préfèrent ne rien faire, légiférer tout en mettant des barrières infranchissables et surtout ouvrir la porte à tous les concurrents européens qui profitent du marasme ambiant », affirment-ils. Pour Cédric O’Neill et Sabine Safi, l’enjeu est simple, « à défaut d’évolution, les sites illégaux prendront le marché de la vente online de médicaments ».

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires