Sanofi s’engage dans la voie des patchs à l’insuline

Sanofi s’engage dans la voie des patchs à l’insuline

Didier Doukhan
| 17.06.2014
  • Îlots de Langerhans

Le groupe pharmaceutique Sanofi annonce sa volonté de développer une approche intégrée de traitements des patients diabétiques comprenant des nouveaux modes d’administration de l’insuline, tel les patchs. « Nous allons étudier une large gamme de technologies d’administration des médicaments. Clairement, un patch est une option que nous allons prendre en compte. Pour les grands utilisateurs d’insuline spécialement, ce serait quelque chose d’intéressant », a expliqué lundi Pascale Witz, vice-présidente en charge du développement stratégique. L’idée d’un patch hebdomadaire est une ambition affichée. Avec cet objectif, Sanofi a noué une « alliance stratégique » avec l’américain Medtronic, un spécialiste des technologies médicales, qui s’inscrit dans cette approche intégrée. Le groupe a ainsi mis en place un « centre d’excellence en médecine intégrée », avec des compétences dans « les technologies médicales, dans les logiciels, la santé numérique en lien avec la santé », a-t-elle noté.

Sanofi a également présenté ce week-end de nouveaux résultats positifs d’essais cliniques de Phase III pour sa nouvelle formulation d’insuline appelée Toujeo. Selon le laboratoire, Toujeo présente une baisse des risques d’hypoglycémie nocturne comparativement à son insuline actuelle Lantus. Le groupe a annoncé que l’EMA, l’agence européenne du médicament, avait accepté fin mai d’examiner une demande d’autorisation de mise sur le marché de Toujeo. Sanofi a également déposé une demande auprès de la FDA américaine, qui ne l’a pas encore formellement acceptée.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Salaires

Hausse de la valeur du point

La valeur du point officinal passe à 4,425 euros. Les partenaires sociaux de la branche viennent en effet de négocier un accord sur les salaires, à l’issue de la commission mixte paritaire qui s’est tenue le 15 janvier 2018. «... Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.