Convulsions au Proche-Orient - Le djihad plus que jamais

Convulsions au Proche-OrientLe djihad plus que jamais

16.06.2014

Pour les États-Unis, le bilan est consternant : dix ans de guerre en Irak, des destructions énormes, des centaines de milliers de victimes n’ont pas permis de stabiliser le pays. Les descendants de Saddam Hussein, métamorphosés en djihadistes sunnites, sont sur le point d’arracher le pouvoir au régime né de l’intervention américaine.

Ce formidable retour de flamme est le produit d’une indigence politique incommensurable. Le gouvernement de George W. Bush a voulu que disparaisse toute trace du régime de Saddam Hussein. Il a donc supprimé le dictateur, l’armée irakienne et le parti de Saddam, le Baas. Or Saddam représentait la minorité sunnite. Il était absurde de proposer à cette partie du peuple irakien une solution qui ne les incluait pas dans le jeu politique. Les États-Unis ont soutenu le principe d’élections...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires