Fin de la vignette : deux syndicats et les groupements appellent à épurer les stocks

Fin de la vignette : deux syndicats et les groupements appellent à épurer les stocks

04.06.2014
  • Fin de la vignette : deux syndicats et les groupements appellent à épurer les stocks - 1

Après avoir lancé une pétition contre le plan d’économies gouvernemental et l’honoraire d’un euro, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine, l’Union nationale des pharmacies de France et les deux collectifs de groupements (CNGPO et UDGPO*) lancent aujourd’hui deux mots d’ordre : « écoulez de vos stocks tous les princeps qui ont plus d’un mois de rotation » et « éliminez de vos stocks tous les médicaments en conditionnement trimestriel qui ont plus d’un mois de rotation ». En effet, expliquent-ils, « à l’occasion de la signature de l’avenant sur les honoraires d’un euro par boîte, signé uniquement par la FSPF**, cette dernière a également consenti à la suppression du délai conventionnel d’écoulement des stocks lors des baisses de prix sans limite de dates. Un fichier opposable aux pharmaciens, lié à la suppression de la vignette, est mis en place avec un délai de facturation à l’ancien prix réduit à 30 jours ». Pour eux, il y a urgence, la fin de la vignette intervenant le 1er juillet prochain. « On vous fait croire que votre marge sera stabilisée alors que l’on transfère sur l’officine le coût de l’application plus rapide des baisses de prix qui vont s’accélérer et des complications pour l’étiquetage en officine, alors que l’industrie fait l’économie du vignetage », affirment les deux syndicats et les deux collectifs de groupement.

*Collectif national des groupements de pharmaciens d’officine et Union des groupements de pharmaciens d’officine.

**Fédération des syndicats pharmaceutiques de France.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 1 Commentaire
 
Jean-Philippe D Pharmacien 19.06.2014 à 16h48

J'imagine fort bien la discussion et les pressions qu'il y a eu entre les labos et le gouvernement sur ce sujet. Les labos ne veulent bien évidemment pas des baisses de prix, mais ils n'avaient pas Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Impots

À la Une Fiscalité : ce qui vous attend en 2018 Abonné

Hausse de la CSG, fin du RSI, baisse du taux de l’impôt sur les sociétés, rabotage du CICE ou encore programmation de l’imposition à la source… Entre promesses de campagne du candidat Macron et mesures prévues par l'ancien gouvernement, l’année 2018 augure quelques bouleversements dans la fiscalité des titulaires. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.