Trafic de Subutex : un pharmacien de Moselle mis en examen

Trafic de Subutex : un pharmacien de Moselle mis en examen

Mélanie Maziere
| 30.05.2014
  • Trafic de Subutex : un pharmacien de Moselle mis en examen - 1

Un pharmacien de Hombourg-Haut, une petite commune de 7 000 habitants située en Moselle, a été mis en examen mercredi dernier à l’issue de sa garde à vue. Il est accusé d’« infraction à la législation sur les substances ou plantes vénéneuses classées comme stupéfiants et escroquerie à la CPAM ». Plus exactement, il est soupçonné d’avoir profité des pratiques de l’ancien maire de la commune mis en examen en octobre 2013 pour avoir prescrit entre mars 2011 et avril 2013, près de 25 000 ordonnances de Subutex à 285 patients, lors de consultations expéditives. Ce médecin a été suspendu d’exercice jusqu’à l’ouverture de son procès. C’est l’Agence régionale de santé (ARS) de Lorraine qui a relevé des dysfonctionnements dans la gestion de l’officine mosellane, notamment des incohérences entre date de délivrance du Subutex et la date de l’ordonnance, mais aussi des cas de délivrance de plusieurs boîtes de Subutex en une seule fois. L’avocat du pharmacien indique que son client reconnaît tout au plus des erreurs de gestion dues à la taille de son officine qui emploie de nombreux employés, mais il nie avoir participé à un trafic de Subutex. Sept praticiens mosellans ont déjà été mis en cause dans ce dossier, les investigations se poursuivent.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires