Expérimentation de la dispensation à l’unité d’antibiotiques : l’appel à candidature lancé en juin

Expérimentation de la dispensation à l’unité d’antibiotiques : l’appel à candidature lancé en juin

Anne-Gaëlle Moulun
| 27.05.2014
  • Expérimentation de la dispensation à l’unité d’antibiotiques : l’appel à candidature lancé en juin - 1

L’appel à candidatures pour l’expérimentation de la dispensation à l’unité d’antibiotiques devrait être lancé dans le courant du mois de juin, pour un démarrage prévu en octobre. Une réunion entre les différents acteurs du dossier a eu lieu jeudi 22 mai afin d’en préciser les modalités. Quatre régions sont concernées : Ile-de-France, Limousin, Lorraine et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Cent pharmacies seront retenues, dont 25 pharmacies « témoins » qui ne feront pas de délivrance à l’unité, afin de pouvoir comparer avec les 75 restantes, qui la pratiqueront. Les officines participantes devraient être rémunérées 1 500 euros, pour un an d’expérimentation. Le dossier sera suivi par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), qui sera chargé de la sélection des officines, ainsi que de l’évaluation du dispositif. Sa mise en œuvre repose sur le volontariat, à la fois du côté des pharmaciens, mais aussi du côté des patients, qui devront donner leur consentement pour se joindre à l’expérience. Après un an d’expérimentation, l’INSERM interrogera à la fois les officinaux et les patients, afin de rédiger le rapport qu’il remettra au Parlement en 2016, ou au plus tard en 2017.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 2 Commentaires
 
Dr Gnon Pharmacien 28.05.2014 à 12h41

125 € avant taxes, charges sociales et impôts, c'est le jackpot ! Oui, dites-nous combien il faut en démarcher pour trouver une pharmacie "restante " ! Dites-nous quel pourcentage de client acceptent Lire la suite

Répondre
 
j-c d Pharmacien 28.05.2014 à 09h42

Je me pose la question de savoir combien de pharmacies accepteront de participer à cette opération coûteuse en personnel pour 1500€ par an soit un pactole de 125 € par mois !
et si on passe à cette Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.