Génériques : le GEMME souhaite une campagne pour redonner confiance

Génériques : le GEMME souhaite une campagne pour redonner confiance

Christophe Micas
| 26.05.2014
  • Génériques : le GEMME souhaite une campagne pour redonner confiance - 1

Huit Français sur dix acceptent de prendre un générique proposé par leur pharmacien en substitution du médicament de marque prescrit par leur médecin, selon une récente étude de l’IFOP réalisée pour le réseau GIPHAR (« le Quotidien » du 26 mai). Et 60 % des personnes interrogées affirment même qu’ils le font « volontiers ». Des chiffres encourageants, mais qui pour le GEMME montrent seulement que la confiance dans le médicament générique progresse très lentement. « L’évolution par rapport au précédent sondage est très limitée et la confiance reste toujours fragile, analyse ainsi l’association qui regroupe la plupart des fabricants de génériques. Elle doit donc être durablement soutenue par de l’information auprès du grand public et des professionnels de santé. » Le GEMME réaffirme donc qu’une grande campagne d’information institutionnelle sur le médicament générique lui paraît plus que jamais nécessaire. « Plusieurs fois annoncée par Mme Marisol Touraine, cette campagne d’information institutionnelle doit maintenant être lancée sans plus attendre », estime-t-il.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires