Réforme de la rémunération : deux syndicats et les groupements appellent à renégocier

Réforme de la rémunération : deux syndicats et les groupements appellent à renégocier

16.05.2014
  • L'honoraire d'un euro à la boîte ne fait pas l'unanimité

« L’avenant sur la rémunération proposé à la signature du 21 mai est inadapté et ne répond pas aux attentes et aux aspirations de toute la profession de pharmacien d’officine », affirment dans un communiqué commun Gilles Bonnefond, président de l’USPO (1), Michel Caillaud, président de l’UNPF (2), Daniel Buchinger, président de l’UDGPO (3) et Pascal Louis, président du CNGPO (4). Pour les présidents de syndicats et de groupements, l’évolution de la rémunération proposée par l’assurance-maladie (honoraire à la boîte) ne fait pas l’unanimité auprès des signataires et inquiète nombre de pharmaciens. « Cette proposition ne déconnecte pas la rémunération des volumes et le souhait de stabiliser les revenus de l’officine ne sera pas atteint, d’autant que les mesures d’économies annoncées sur le médicament changent radicalement le contexte », expliquent-ils. Aussi considèrent-ils que l’avenant conventionnel déterminant l’honoraire à la dispensation ne peut plus être signé en l’état. « Nos pharmaciens sont inquiets, ils le manifestent régulièrement auprès de leur président de groupement et de syndicat, soulignent les présidents. L’absence de cohésion, le manque de sérénité et les zones d’ombres qui entourent ce projet doivent inciter tous les responsables syndicaux à ne pas signer et à retravailler sur un projet commun et partagé par toute la profession. »

(1) Union des syndicats de pharmaciens d’officine.

(2) Union nationale des pharmacies de France.

(3) Union des groupements de pharmaciens d’officine.

(4) Collectif national des groupements de pharmaciens d’officine.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 6 Commentaires
 
Dr Gnon Pharmacien 19.05.2014 à 12h41

La question n'est pas la lutte des syndicats ni le fait de gratter quelques sous à très court terme, c'est notre avenir qui se joue. L'Etat veut nous presser de signer, on prendra notre temps, pour Lire la suite

Répondre
 
NICOLAS T Pharmacien 17.05.2014 à 18h57

Bonnefond = position suicidaire.
Groupements= non représentatifs.
N.TURPIN

Répondre
 
Potard 01 Pharmacien 17.05.2014 à 08h56

Je pense qu'il serait sage au moins de ne pas signer en l'état, au vu des modifications de la situation : les conditions ne sont absolument plus les mêmes qu'au moment des négociations.
Il est clair Lire la suite

Répondre
 
Alain P Pharmacien 16.05.2014 à 23h40

Bien sûr, suivez Bonnefond, et la faillite suivra.

Répondre
 
BRUNO C Pharmacien 16.05.2014 à 17h43

Gaertner = démission !
Bruno CROZET

Répondre
 
joel m Administratif 16.05.2014 à 22h06

Le plus vite possible serait le mieux, nous avons perdu déjà trop de temps avec ces accords de misère.
JM.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.