Les étudiants en médecine, cancres en médicament, selon « Que choisir »

Les étudiants en médecine, cancres en médicament, selon « Que choisir »

06.05.2014
  • Le numéro de mai du magazine " Que choisir » critique la formation des médecins en matière de...

Les médecins n’y connaissent rien aux médicaments, à en croire le numéro de mai du magazine « Que choisir ». La faute à une formation « bâclée » dans ce domaine. Le mensuel pointe ainsi le faible nombre d’heures de cours consacré à l’art pharmaceutique au cours du cursus médical, moins d’une centaine d’heures sur l’ensemble des études. Conséquence directe, selon « Que choisir », des lacunes chez les praticiens en ce qui concerne les effets secondaires et les contre-indications des spécialités qu’ils prescrivent. Phénomène aggravant aux yeux du magazine, la présence de l’industrie pharmaceutique au sein des facultés, à l’initiative de certains enseignants, parfois eux-mêmes rémunérés par les firmes.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 5 Commentaires
 
Christine G Pharmacien 06.05.2014 à 19h26

Quand "Que choisir" dénigre les pharmaciens, nous crions au scandale, on dit que ce n'est que mensonge !
Quand il dénigre les médecins, on se délecte, on dit qu'il a raison.
Ayons de la réserve, et Lire la suite

Répondre
 
Sophie T Médecin ou Interne 06.05.2014 à 17h25

Et parce que "Que choisir" l'écrit c'est du vrai, du béton, du "coulé dans le marbre" ? Entre le "ils n'y connaissent rien aux médicaments" et "ils sont fortiches et savent tout", peut-être la vérité Lire la suite

Répondre
 
francine R Pharmacien 06.05.2014 à 17h03

Et à quoi sert la formation continue ? Elle devrait être enseignée par des pharmaciens qui, eux, ont un cursus pharmaco important... C'est la base de leurs études.

Répondre
 
francine R Pharmacien 06.05.2014 à 16h46

Et en plus les médecins n'aiment pas qu'on les appelle au téléphone quand on relève une contre-indication ou une erreur de prescription. Cela serait super si on travaillait ensemble pour l'intérêt de Lire la suite

Répondre
 
antoine c Pharmacien 06.05.2014 à 16h44

oh la surprise!

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Etudiants

PACES : redoublement interdit dans certaines facs

En 2018, plusieurs universités, notamment en Ile-de-France, mettront en place à titre expérimental une première année commune aux études de santé (PACES) qui n’autorisera pas le redoublement. Dans les universités de Paris V, VI... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.