Rémunération : l’UNPF demande la réouverture des discussions

Rémunération : l’UNPF demande la réouverture des discussions

Christophe Micas
| 02.05.2014
  • Rémunération : l’UNPF demande la réouverture des discussions - 1

L’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) n’en démord pas, une autre réforme de la rémunération est possible. D’autant que pour le syndicat, les 3,5 milliards d’économies sur le médicament prévues par le plan gouvernemental change la donne. « Réformer le système de rémunération d’une profession en temps de crise était déjà économiquement dangereux, mais avec un plan d’économies d’une telle ampleur, cela devient suicidaire pour les officines », affirme l’UNPF. Dans ce contexte, le syndicat réitère sa proposition de mettre en place un honoraire à l’ordonnance, financé par une partie des sommes liées aux contrats de coopération commerciale. Il demande « la réouverture de discussions sur la base de ses propositions qui pourraient servir de socle commun aux négociations pour l’ensemble de la profession ».

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 4 Commentaires
 
Serge R Pharmacien 02.05.2014 à 18h17

Il faut:
Forfait à l'ordonnance + forfait à la ligne de prescription + indemnité à la boite + minimum de marge linéaire pour rémunérer le stock.
Tout les intervenants ont les chiffres pour Lire la suite

Répondre
 
XAVIER R Pharmacien 02.05.2014 à 17h49

Utilisons le même argument que les laboratoires, à savoir le chantage.

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 02.05.2014 à 17h27

Pas question de toucher aux contrats de coopération, ils rémunèrent le transfert de charges de stockage, garantissent des frais de livraison minimaux et l'équilibre de la relation commerciale. Pensez Lire la suite

Répondre
 
olivier R Pharmacien 02.05.2014 à 16h52

Oui la Réforme est totalement inadaptée. Et le gouvernement planche aussi sur une modification des conditionnements de paracétamol, ce qui plombe le dossier du forfait à la boite...
Pas très Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.