3,5 milliards d’euros d’économies sur le médicament - La facture qui met en péril le réseau

3,5 milliards d’euros d’économies sur le médicamentLa facture qui met en péril le réseau

28.04.2014

Le gouvernement a entériné mercredi dernier le principe d’un plan d’économies de 50 milliards d’euros d’ici à 2017. Un plan qui n’épargnera pas l’officine, avec la réduction de 10 milliards d’euros des dépenses d’assurance-maladie. Variable d’ajustement systématique, le médicament sera de nouveau mis à contribution. Près de 3,5 milliards d’euros proviendront de nouvelles baisses de prix, mais aussi du développement des génériques. L’inquiétude monte du côté des syndicats.

  • Le conseil des ministres a adopté le plan de 50 milliards d'euros d'économies d'ici à 2017

LE GOUVERNEMENT a adopté la semaine dernière les grandes lignes du plan présenté par Manuel Valls lors de sa déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale (« le Quotidien » du 14 avril). Pour connaître le détail des mesures, il faudra encore patienter. Certainement jusqu’au prochain projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) qui sera débattu à l’automne. Quoi qu’il en soit, le gouvernement a d’ores et déjà donné un signe : le tour de vis sur les dépenses...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires