Salles de shoot : le Danemark étend son réseau

Salles de shoot : le Danemark étend son réseau

Anne-Gaëlle Moulun
| 23.04.2014
  • Salles de shoot : le Danemark étend son réseau-1

Le Danemark, qui a ouvert sa première salle de consommation de drogue à moindre risque en octobre 2012, en compte désormais dans toutes ses grandes villes. Les statistiques officielles d’une salle de Copenhague ont recensé 2 400 usagers et 500 à 800 consommations quotidiennes. Les partisans de ces dispositifs, surnommés « salles de shoot », notent qu’elles permettraient notamment de réduire la consommation de drogue en public et d’empêcher les surdoses mortelles. Le Danemark a compté 285 surdosages mortels en 2011, contre 210 en 2012, après l’ouverture des premières salles. Et sur 150 surdoses enregistrées dans les salles en un an et demi, aucune n’a été mortelle.

Les premières salles de shoot ont été ouvertes en Suisse dans les années 1980. Depuis, l’Allemagne, l’Espagne et les Pays-Bas en ont également ouvert, mais le Danemark est le seul pays à en avoir inauguré de nouvelles ces dix dernières années. En France, le projet d’ouverture d’une salle dans le 10e arrondissement de Paris en novembre 2013 a fait couler beaucoup d’encre. Le 10 octobre, le Conseil d’État a en effet recommandé d’inscrire le dispositif dans la loi. L’Académie de pharmacie a quant à elle publié un avis négatif sur le dispositif en février, aussitôt critiqué par le Réseau français de réduction des risques. Le projet est actuellement suspendu et reporté sine die.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.