Un nouveau dispositif pour stopper l’hémorragie - Passer l’éponge peut sauver une vie

Un nouveau dispositif pour stopper l’hémorragiePasser l’éponge peut sauver une vie

Didier Doukhan
| 17.04.2014
  • La nouvelle arme de la médecine de guerre

SI LA PACIFICATION de la planète avance bien lentement, la médecine de guerre, elle, progresse à pas de géant. Un exemple ? Le garrot, dont chaque soldat est équipé depuis 2005, a permis de réduire de 85 % la mortalité des militaires touchés aux bras ou aux jambes. Mais il fallait aller plus loin. En effet, encore près d’un quart des décès au combat, liés à une perte de sang massive, serait potentiellement évitable. C’est ce qui a motivé les concepteurs du Xstat, récemment agréé par la...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
agnès buzyn rtl

Vente à l’unité : Agnès Buzyn souligne les difficultés techniques

Invitée du Grand Jury sur RTL, le 17 mars, la ministre de la Santé s’est déclarée favorable à la vente à l’unité pour les antibiotiques et tout autre traitement de courte durée, tout en soulignant les difficultés techniques... 10

Partenaires