Une substitution qui fait débat - Les biosimilaires en 15 questions

Une substitution qui fait débatLes biosimilaires en 15 questions

14.04.2014

L’économiste de la santé Claude Le Pen* rend public un rapport en quinze points sur les biosimilaires. Une nouvelle génération de médicaments très différente des génériques, auxquels ils sont parfois assimilés à tort. La loi accorde aux pharmaciens d’officine la possibilité de substituer des biosimilaires aux biomédicaments originaux. L’économie potentielle à l’horizon 2020 est évaluée entre 500 millions et 1 milliard d’euros. Mais les conditions de cette substitution, complexes et mal définies, sont contestées par les acteurs du marché et risquent de freiner le développement des biosimilaires.

  • Bien qu’autorisée en principe, la substitution biosimilaire est loin de faire l’unanimité

1 – Comment se définit un médicament issu de la biotechnologie ?

Les biomédicaments peuvent être d’origine naturelle et faciles à reproduire à l’identique (par synthèse chimique ou biologique) ou issus de sources biologiques modifiées, obtenues par génie génétique. Ce sont ceux-ci, appelés biologiques, qui nous intéressent ici.

2 – Qu’apportent les biologiques à la médecine ?

Des solutions thérapeutiques innovantes aux patients atteints de maladies très graves qui ne...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rappel lot

Risque de sous dosage avec un antibiotique pédiatrique

Quatre lots d’Amoxicilline/acide clavulanique Sandoz, enfants et nourrissons, sont rappelés, en raison d’une erreur dans la notice pouvant amener à un sous-dosage. Une incohérence sur les notices des poudres pour suspension... Commenter

Partenaires