Les 10 médicaments qui coûtent le plus cher à la Sécu

Les 10 médicaments qui coûtent le plus cher à la Sécu

Mélanie Maziere
| 14.04.2014
  • Les 10 médicaments qui coûtent le plus cher à la Sécu - 1

Lors de la présentation des dépenses de médicaments de ville pour 2013, l’assurance-maladie a classé les 10 médicaments les plus remboursés l’an dernier. Ils totalisent à eux seuls 2,8 milliards d’euros de remboursements (versus 2,74 milliards d’euros en 2012). Largement en tête, le Lucentis (ranibizumab) de Novartis, indiqué dans la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), cumule 428 millions d’euros de remboursements. Il a fait l’objet de baisses de prix en juillet 2012 et févier 2013, mais le montant de ses remboursements continue à progresser (+10,2 %, soit 40 millions d’euros de plus qu’en 2012). Les deux médicaments les plus remboursés suivants sont l’antirhumatismal Humira (adalimumab) avec 382,8 millions d’euros remboursés (+10,6 %) et l’hypolipémiant Crestor (rosuvastatine) avec 342,8 millions d’euros (+1,4 %). Un trio de tête inchangé par rapport à 2012. Le Doliprane (paracétamol) en 4e position, enregistre une nouvelle hausse de ses dépenses remboursées, de 14,1 % en 2013, alors qu’elle était déjà de 19,3 % en 2012. L’Assurance-maladie précise que « la croissance des volumes de cette spécialité (+11,8 %) dans un contexte épidémique hivernal particulièrement long et intense constitue le principal facteur explicatif de cette dynamique ». La baisse de prix négociée entre le fabriquant et le Comité économique des produits de santé fin 2013 devrait ralentir la progression des remboursements. Le 5e médicament le plus remboursé est l’antirhumatismal Enbrel (278,1 millions d’euros), suivi de l’antiasthmatique Seretide (274,8 millions d’euros) qui enregistre un recul de ses dépenses remboursées grâce à une baisse de prix de 10 % depuis le 1er juillet 2012. D’autres baisses de prix sont prévues entre 2014 et 2016. Les quatre derniers médicaments de ce top 10 sont l’antidiabétique Lantus, le traitement du VIH et des hépatites Truvada, l’hypolipémiant Inegy et l’anticancéreux Glivec.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 6 Commentaires
 
philippe v Pharmacien 20.06.2014 à 17h13

Vu le prix du Doliprane par rapport au Lucentis, ça en fait des boites !

Répondre
 
NICOLAS L Pharmacien 13.06.2014 à 10h07

Face à l'augmentation des dépenses de santé, la baisse du prix du médicament est évidement la seule solution !
Ou nationalisons nos officines. Plus besoin de marge. 35h, retraites assurées, fermées Lire la suite

Répondre
 
ANNE T Pharmacien 16.06.2014 à 15h00

Tout à fait d'accord, et plus de gardes non plus.

Répondre
 
ANNE MARIE B Autre 12.06.2014 à 11h38

On a tout fait pour que les assurés passent de l'aspirine au doliprane !

Répondre
 
HERVÉ C Pharmacien 22.04.2014 à 18h10

Si le Doliprane 1000 augmente, le 500 baisse !
On ne peut pas parler de surconsommation en matière de douleur.
Par contre, pour le top 2, il est accablant de constater un transfert de charge (et Lire la suite

Répondre
 
Florence P Autre 20.04.2014 à 09h51

C'est toujours pareil, dès que certaines personnes abuses d'un médicament : exemple DOLIPRANE 1000...il fini par être déremboursé...il suffit peut-être de mettre une bande rouge pour limiter la Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.